Italie : Crémone fait résonner les violons de Stradivarius

La ville de Crémone (Italie) se tait pour que soit enregistré, dans les conditions idéales, le son du Stradivarius, ce célèbre violon.

FRANCE 2

C'est le moment où toute une ville s'arrête. La ville de Crémone dans le nord de l'Italie, et ses 72 000 habitants se figent. Pendant huit heures par jour dans le quartier historique, le calme est obligatoire pour que résonne, dans l'absolu silence, les instruments façonnés par Stradivarius, l'enfant du pays. Dans l'auditorium, où même le souffle de la climatisation a été coupé, Antonio De Lorenzi joue d'un violon qui date de 1727.

Une parenthèse musicale enchantée

Pendant un mois, quatre musiciens doivent faire résonner toutes les notes possibles et reproduire tous les enchaînements. 32 micros vont saisir le son dans sa pureté originelle. C'est pour ce projet qu'un silence absolu est requis. Dans les rues voisines, des panneaux informent la population que les routes sont désormais fermées. Les habitants de Crémone sont plutôt fiers de participer à cette parenthèse enchantée. Les enregistrements témoins de ces violons inestimables doivent être réalisés maintenant, avant qu'ils ne s’abîment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un violon Stradivarius exposé au musée de la Musique, à Paris, en décembre 2009.
Un violon Stradivarius exposé au musée de la Musique, à Paris, en décembre 2009. (PATRICK KOVARIK / AFP)