VIDEO . Italie : des substances radioactives rares retrouvées lors de l'autopsie d'un mannequin, témoin dans l'affaire Berlusconi

Le décès d'une mannequin de 33 ans prend une ampleur particulière en Italie : elle était l'une des témoins dans les différentes procédures contre l'ancien président du Conseil, Silvio Berlusconi. Notre journaliste Alban Mikoczy fait le point depuis Rome.

FRANCE 2

Imane Fadil était un témoin clef dans les affaires de prostitution reprochées à l'ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi. Lors de récentes audiences, elle affirmait à chaque fois avoir de nouvelles preuves à apporter contre l'homme politique. "J'ai eu des propositions indécentes dont je n'avais pas encore parlé, mais je vais le faire", déclarait la jeune femme en 2016.

"Des choses inventées"

Hospitalisée fin janvier 2019, elle est morte à 33 ans le 1er mars. Les analyses ont montré qu'il y avait dans son corps des substances radioactives rares qu'il est impossible de se procurer dans le commerce. Alors, quelqu'un a-t-il voulu la faire taire ? Silvio Berlusconi, actuellement en campagne pour les Européennes, a réagi très vite : "Je ne connaissais pas cette personne, je ne lui ai jamais parlé et de ce que j'ai lu de ses déclarations, cela me fait penser que ce sont des choses inventées."

Le JT
Les autres sujets du JT
Silvio Berlusconi, en mai 2018. 
Silvio Berlusconi, en mai 2018.  (TIZIANA FABI / AFP)