Cet article date de plus de six ans.

En Grèce, l'afflux de migrants est un problème

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les gardes-côtes ont du mal à gérer les migrants qui cherchent à gagner l'Europe. France 3 se penche sur une situation problématique.

Les îles grecques, comme celle de Lesbos, sont un lieu de passage prisé des migrants voulant gagner l'Europe. Bien que soutenus par les policiers européens de l'agence Frontex, les gardes-côtes sont démunis. "On est là pour défendre les eaux d'Europe. Mais s'ils sont dans l'eau, on est obligé de les sauver et de les amener en Europe", dit Nuno Alves, de la police maritime portugaise, à France 2. En effet, les passeurs recommandent aux migrants de se saborder en cas de contrôle.

"Je ne veux pas une vie de prisonnier"

Les migrants ont un mois pour quitter la Grèce. Leur objectif : l'Europe du nord. S'ils n'y parviennent pas, ils peuvent se retrouver en prison. Mohammed, réfugié gambien, est emprisonné depuis deux ans. Derrière les grilles, il confie à France 2 : "J'ai droit à une meilleure vie. Tout ce que je veux dans la vie, c'est être heureux, comme n'importe quel homme. Je ne veux pas une vie de prisonnier".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.