Italie : victoire de l'extrême gauche et de l'extrême droite

La coalition de la droite et de l'extrême droite a remporté dimanche 4 mars les élections législatives en Italie. Grand vainqueur, Matteo Salvini est un proche de Marine Le Pen.

Voir la vidéo
France 2

C'est un score historique pour les populistes du Mouvement 5 Étoiles. Le parti anti-système que son leader Luigi di Maio a repositionné comme pro-européen sceptique arrive en tête des élections législatives de dimanche en Italie avec près de 35% des voix, selon les dernières estimations. Mais c'est bien la grande coalition de droite qui recueillerait plus de 36% des suffrages.

Crise politique en vue

Néanmoins, les divergences sont nombreuses entre Forza Italia du revenant Silvio Berlusconi, 81 ans, et la Ligue, parti d'extrême droite anti-européen dirigé par Matteo Salvini. Majorité de droite ou grande coalition des modérés ? L'incertitude demeure à l'issue de ce scrutin en Italie. Les tractations pour savoir qui va gouverner la troisième économie de la zone euro s'annoncent longues et délicates.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader du M5S, Luigi Di Maio, lors de son arrivée dans un bureau de vote de Naples (région de Campanie, Italie), dimanche 4 mars 2018.
Le leader du M5S, Luigi Di Maio, lors de son arrivée dans un bureau de vote de Naples (région de Campanie, Italie), dimanche 4 mars 2018. (CARLO HERMANN / AFP)