Viaduc de Gênes : témoignage des miraculés

Après l'effondrement du viaduc de Gênes en Italie qui a provoqué la mort de 39 personnes, certains ont échappé à la catastrophe. D'autres ont même survécu à une chute de 45 mètres. 

FRANCE 3

Entre le tablier brisé du Pont Morandi et le sol, il y a 45 mètres. Davide Capello a vu la mort de près. "Ca s'est déroulé comme dans un film, j'ai vu devant moi le sol s'effondrer, la voiture est tombée, je me suis senti entraîné vers le bas, j'ai pensé au pire. Et puis je ne sais pas comment, ma voiture a pu s'arrêter. À ce moment-là, je ne savais pas à quelle hauteur j'étais", témoigne-t-il. La voiture de Davide est alors retenue par des blocs de béton. C'est là que les secouristes viendront l'aider à sortir.

"J'aurais fini en bas avec tous les autres "

Mardi 14 août, d'autres automobilistes ont échappé à la catastrophe à quelques mètres seulement. Antonio Rubino raconte : "Si la voiture de derrière m'avait touché, j'aurais fini en bas avec tous les autres. Un poids lourd s'est arrêté. Dès que j'ai vu le conducteur s'enfuir, je suis parti aussi ". À peine plus de 24 heures après le drame, les images cauchemardesques de l'accident sont omniprésentes dans l'esprit de ces rescapés. Ils devront vivre avec pour le restant de leurs jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un viaduc de l\'autoroute A10 s\'est effondré à Gênes (Italie), le 14 août 2018.
Un viaduc de l'autoroute A10 s'est effondré à Gênes (Italie), le 14 août 2018. (REUTERS)