Cet article date de plus de quatre ans.

Viaduc de Gênes : les secours sont toujours à l'oeuvre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Viaduc de Gênes : les secours sont toujours à l'oeuvre
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de Gênes (Italie), Audrey Richier fait le point sur les avancées des secouristes après l'effondrement du viaduc mardi 14 août qui a fait 39 morts.

Un jour après le drame du viaduc de Gênes qui s'est effondré de 45 mètres de hauteur, les secouristes sont toujours à l'oeuvre. Dans la soirée du mercredi 15 août, "les secouristes veulent garder espoir même si le temps joue contre eux", déclare Audrey Richier, présente sur place. "400 pompiers se relaient dans les décombres et leur travail est extrêmement difficile. Il faut d'abord que les pelleteuses cassent les énormes blocs de béton pour que les chiens renifleurs puissent s'approcher et détecter d'éventuelles traces de vie. Chaque détail compte, une cavité qui s'ouvre, un téléphone portable qui sonne encore, un souffle dans les gravats", poursuit la journaliste. "Mais aujourd'hui aucune personne n'a pu être sortie vivante des décombres".

Le bilan n'est toujours pas établi

"De son côté, la police continue d'affiner le nombre de personnes à rechercher, et compte pour cela sur les appels des proches afin d'établir le plus rapidement possible le bilan de cette catastrophe". Le bilan mercredi 15 août dans la soirée est de 39 morts, dont quatre Français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.