Cet article date de plus de deux ans.

Viaduc de Gênes : le deuil des familles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Viaduc de Gênes : le deuil des familles
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Gênes, en Italie, deux jours après l'effondrement d'un pont qui a coûté la vie à 38 personnes, les familles se recueillent tandis que les pompiers recherchent toujours d'éventuels survivants dans les décombres.

Juste à côté de l'hôpital, une chapelle ardente. Les cercueils des victimes identifiées sont veillés par leurs proches. Le 14 août dernier, un pont autoroutier s'est effondré, faisant au moins 38 morts. Accompagnées par les équipes du SAMU, les familles des quatre victimes françaises sont arrivées à la morgue pour se recueillir auprès des corps de leurs enfants Melissa, Axelle, Nathan et William, quatre amis partis pour un festival de musique.

Les pompiers à la recherche d'éventuels survivants

À Gênes, certains cherchent toujours leurs proches disparus il y a maintenant 48 heures. Selon les autorités italiennes, une vingtaine de personnes pourraient encore être ensevelies sous les décombres. En équilibre sur des blocs de béton, les pompiers fouillent, refusant de déblayer toute la zone, de s'arrêter un seul instant, pour garder espoir. Les secouristes vont se relayer pour poursuivre les recherches. Celle-ci reste vaine depuis deux jours, pendant lesquels aucun survivant n'a été retrouvé. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Effondrement d'un pont à Gênes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.