Viaduc de Gênes : journée de deuil national en Italie

Quatre jours après l'effondrement du pont Morandi à Gênes (Italie), des funérailles d'État sont organisées ce samedi 18 août. Le bilan est de 41 victimes. 

FRANCE 3

Dans cette grande salle du parc des expositions de Gênes (Italie) transformée en chapelle ardente samedi 18 août, 18 cercueils recouverts de fleurs. Les plus hautes autorités de l'État italien sont là : le président de la République, Sergio Mattarella, réconforte une à une les familles des victimes. Il y a aussi les deux hommes forts du gouvernement : le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, de la Ligue ; et le ministre du Travail, Luigi Di Maio, du Mouvement 5 étoiles.

La moitié des familles de victimes ont boycotté la cérémonie

C'est l'archevêque de Gênes qui célèbre cette messe retransmise en direct à la télévision italienne, samedi 18 août. Au premier rang, les familles des victimes rassemblées autour du cercueil de leurs proches et des représentants de ces sauveteurs qui travaillent sans relâche depuis quatre jours dans l'espoir de retrouver des survivants, et qui ont tenu à rendre hommage aux victimes. L'Italie est en deuil, mais la moitié des familles des victimes ont refusé de s'associer à cette cérémonie nationale, mettant en cause la responsabilité de l'État dans cette catastrophe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les familles des victimes de l\'effondrement du pont à Gênes se rassemblent près du cercueil de leur proche avant le début de la cérémonie d\'hommage, le 18 août 2018.
Les familles des victimes de l'effondrement du pont à Gênes se rassemblent près du cercueil de leur proche avant le début de la cérémonie d'hommage, le 18 août 2018. (ANDREA LEONI / AFP)