Viaduc de Gênes : avec les Français rescapés

Une famille de Français n'est pas passée loin de la mort mardi 14 août lors de l'effondrement du pont Morandi à Gênes (Italie). Elle raconte.

France 3

Des Français originaires de Montélimar (Auvergne-Rhône-Alpes) étaient présents sur le viaduc qui s'est effondré mardi 14 août à Gênes (Italie). Une parcelle du pont s'est détachée juste devant eux. "C'était digne d'une scène de film américain, raconte Bertrand Bonhomme. On a vu le pont s'écrouler devant nous, on a mis la marche arrière et on a reculé. Puis on a abandonné la voiture et on a fini en courant." Le rescapé qui vu la scène conseille aux autres automobilistes de quitter leurs voitures.

Le besoin d'une assistance psychologique

Bertrand Bonhomme se réfugie ensuite dans un tunnel avec sa femme et ses enfants. Il ne réalise que maintenant ce qu'il s'est passé. "On a une chance incroyable, on remercie notre bonne étoile. Mais on a une pensée pour toutes ses familles et les morts", ajoute-t-il. Du personnel venu de France a fait le déplacement pour offrir une assistance psychologique. La famille devrait être rapatriée ce jeudi soir en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de 600 habitants du quartier du pont Morandi à Gênes ont dû abandonner leur logement pour des questions de sécurité.
Plus de 600 habitants du quartier du pont Morandi à Gênes ont dû abandonner leur logement pour des questions de sécurité. (MARCO BERTORELLO / AFP)