Cet article date de plus de deux ans.

Viaduc de Gênes : hommage national en Italie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Gênes : hommage national en Italie
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que le bilan de l'effondrement du pont Morandi à Gênes (Italie), survenu mardi 14 août, s'élève à 41 victimes, une cérémonie d'obsèques était célébrée samedi 18 août au parc des expositions de la ville. L'émotion ne masque pas la colère des familles de victimes vis-à-vis des politiques.

Sous les applaudissements nourris de la foule, les secours font leur entrée à la cérémonie d'hommage, suivis peu après par les deux hommes forts du gouvernement italien, Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur, et Luigi Di Maio, ministre du Travail. Ces derniers jours, les Italiens n'ont cessé de critiquer leur classe politique, mais en ce jour, les deux hommes sont applaudis. Au milieu des familles des victimes se trouve le garant de l'unité nationale : Sergio Mattarella, le président de la République italienne. Il s'incline devant chaque cercueil.

Les noms des victimes égrenés par l'archevêque de Gênes

Il est 11h30 samedi 18 août : l'Italie rend un hommage national à ses victimes. Malgré la catastrophe, l'archevêque de Gênes délivre un message d'optimisme. L'homme de foi a visiblement su trouver les mots. Alignés, 18 cercueils, dont ce cercueil blanc, celui de Samuele, 8 ans, mort avec ses parents alors que la famille se rendait en vacances en Sardaigne. L'archevêque cite ensuite un par un les prénoms de chacune des victimes. À cet instant, c'est toute l'Italie qui pleure ses morts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.