Effondrement du viaduc : qui est la société gestionnaire ?

Le gouvernement italien est particulièrement virulent contre la société gestionnaire de la parcelle qui s'est effondrée mardi 14 août à Gênes. Audrey Richier nous en dit plus sur Atlantia, l'entreprise en cause.

FRANCE 2

La parcelle du pont Morandi qui s'est effondrée mardi 14 août, à Gênes (Italie), a causé la mort d'au moins 39 personnes et a profondément choqué le pays. Le gouvernement italien a un coupable tout trouvé : le gestionnaire de l'autoroute. "Atlantia est un géant italien de la gestion des autoroutes et des aéroports, explique la journaliste Audrey Richier en direct des lieux du drame. La société avait, par exemple, repris il y a peu la gestion de l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes)."

La fin de la concession d'Atlantia ?

La journaliste poursuit : "L'entreprise emploie un peu plus de 10 000 personnes et appartient au puissant groupe Benetton. Sur son site internet, Atlantia se défend. L'entreprise explique avoir investi plus de 11 milliards d'euros pour rénover les cinq mille kilomètres d'autoroute qu'elle gère en Italie." Mais le gouvernement italien martèle que l'investissement n'a pas été insuffisant. "Il a annoncé vouloir mettre fin à la concession qu'il accorde à cette entreprise, note Audrey Richier. Un coup d'arrêt pour Atlantia, qui n'ambitionnait pas moins que de devenir l'opérateur d'infrastructures de transport numéro 1 au monde".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue satellite du viaduc de Gênes (Italie), dont une partie s\'est effondrée mardi 14 août 2018.
Vue satellite du viaduc de Gênes (Italie), dont une partie s'est effondrée mardi 14 août 2018. (GOOGLE EARTH)