Cet article date de plus de trois ans.

Effondrement d'un viaduc à Gênes : l'Italie sous le choc

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Effondrement d'un viaduc à Gênes : l'Italie sous le choc
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au moins 31 personnes ont été tuées dans l'effondrement du pont Morandi. Toute la nuit, les sauveteurs ont tenté de retrouver des survivants.

Le jour se lève, mercredi 15 août, sur l'amas de décombres au sein duquel les secouristes tentent de retrouver des rescapés après l'effondrement de la partie centrale du pont Morandi, un viaduc autoroutier qui traverse la ville de Gênes. "Beaucoup ont déjà été récupérés, malheureusement sans vie. C'est un travail très difficile, parce que les structures du pont qui se sont effondrées sont très lourdes", explique Luca Cari, porte-parole des pompiers italiens.

Un bilan qui devrait s'alourdir

31 morts sont à déplorer pour l'instant. 16 personnes ont été blessées, certaines très gravement. Mardi soir, le président du Conseil italien s'est rendu sur place, n'hésitant pas à endosser pour l'occasion l'uniforme de la protection civile. "C'est une tragédie qui inflige de grandes blessures à la ville de Gênes et sa région mais pas seulement, à l'Italie entière", a déclaré Giuseppe Conte. L'utilisation de pelleteuses est nécessaire pour parvenir à retrouver les personnes ensevelies en profondeur et le bilan pourrait encore s'alourdir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.