Déficit : l'Italie déclare la guerre à l'Union européenne

L'Italie rouvre le débat sur les règles économiques dans l'Union européenne. L'Italie a-t-elle raison de s'endetter pour relancer la consommation ? L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre en débattent dans le Soir 3 mardi 2 octobre.

France 3

"L'Italie mène depuis vingt ans des politiques d'austérité. Résultat : récession, chômage, pauvreté. Il faut relancer l'économie d'autant que ce que préconise le gouvernement italien n'est pas énorme comme relance donc ça va tout à fait dans le bon sens", estime Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.
Si ce plan de 15 milliards d'euros "n'est pas financé, ça va avoir des effets ravageurs. La dette de l'Italie coûte à l'État 68 milliards d'euros, ce qui est un poids considérable", alerte Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos.

"Il faut augmenter les salaires"

"Pour résorber les dettes, il faut augmenter les salaires partout en Europe afin de relancer l'activité, la croissance et l'inflation, il n'y a pas d'autres moyens", assure le professeur d'économie à la Sorbonne.

"La dette de l'Italie n'est pas finançable. Ils vont se faire taper sur les doigts par leurs créanciers", insiste le journaliste.

"Il y a un moyen tout simple pour maîtriser les taux d'intérêt. Il suffit que la Banque centrale européenne l'exige", rappelle l'économiste Christophe Ramaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le journaliste Etienne Lefebvre et l\'économiste Christophe Ramaux
Le journaliste Etienne Lefebvre et l'économiste Christophe Ramaux (France 3)