À la découverte des momies de Palerme

Les catacombes de Palerme, en Sicile (Italie), abritent près de 9 000 momies, exposées à l'air libre. La pratique était répandue sur l'île à partir de la fin du XVIe siècle.

Voir la vidéo
FRANCE 3

À la surface, Palerme (Italie) offre de nombreux trésors à admirer. Mais six pieds sous terre se trouve une histoire plus méconnue de la cité sicilienne, avec 9 000 momies dressées le long des murs, qui veillent, parait-il, sur le monde des vivants. La pratique s'est répandue sur l'île à la fin du XVIe siècle et les plus anciennes ont donc près de 500 ans.

La momification interdite en Italie en 1920

"La plupart sont momifiées naturellement, ce qui n'est pas le cas en Égypte par exemple, souligne Dario Piombino-Mascali, anthropologue. Ici, les corps étaient déposés dans des pièces spéciales et au bout d'un an, ils pouvaient être nettoyés et déposés dans une niche ou un cercueil." Les moines capucins étaient les premiers à avoir été embaumés dans les catacombes, puis la pratique est devenue commune chez les notables de Palerme. Certains sont si bien conservés que leurs familles pourraient encore les reconnaître. Depuis 1920, l'Italie a cependant interdit la momification pour des raisons sanitaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les catacombes de Palerme, en Sicile (Italie), abritent près de 9 000 momies, exposées à l\'air libre.
Les catacombes de Palerme, en Sicile (Italie), abritent près de 9 000 momies, exposées à l'air libre. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)