Italie : Virginia Raggi en passe d'être élue maire de Rome

La candidate populiste du Mouvement 5 étoiles à la mairie de Rome devrait remporter le second tour du scrutin organisé dimanche. Les derniers sondages sortis des urnes la donnent en tête.

(À 37 ans, Virginia Raggi pourrait devenir la première femme maire de Rome © MaxPPP)

Plus de deux millions de Romains étaient appelés aux urnes ce dimanche dans une ville qui croule sous une dette de 12 milliards d'euros.

Virginia Raggi, candidate du Mouvement 5 Etoiles, est en passe de devenir la première femme à accéder à la mairie de Rome. Tous les sondages sortis des urnes accordent à l'avocate de 37 ans plus de 60 % des voix, largement devant Roberto Giachetti, le candidat du Parti démocrate (centre-gauche) du chef du gouvernement Matteo Renzi.

 

Au total, plus de neuf millions d'Italiens votaient ce dimanche dans 120 communes pour le second tour des élections municipales : les habitants de Rome, Milan, Turin. Le scrutin pourrait faire très mal à Matteo Renzi. 

Le parti de M. Renzi est à la peine à Turin (nord-ouest), où son maire sortant semblait au coude-à-coude avec une autre jeune candidate du Mouvement 5 Etoiles, et surtout à Milan (nord), la capitale économique du pays, où son candidat Giuseppe Sala ne devançait que d'un souffle celui du centre-droit Stefano Parisi, selon les sondages.

Le parti de M. Renzi se maintenait à Bologne (centre), un fief historique de la gauche, mais n'était même pas au second tour à Naples (sud-ouest), où le maire sortant Luigi De Magistris, homme de gauche atypique et ennemi juré de M. Renzi, a été largement réélu.

Fondé en 2009, le Mouvement 5 étoiles est le devenu le deuxième parti du pays avec 25% des voix dès les législatives de 2013. Il pioche dans ses propositions à droite comme à gauche, y compris dans les extrêmes.