Le premier président de la République islamique d'Iran, Abolhassan Banisadr, est mort à Paris

Cet ancien intime de l'ayatollah Khomeiny avait été élu président en 1980, avant d'être destitué l'année suivante et de rejoindre la France en tant que réfugié politique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien président iranien Abolhassan Banisadr s'exprime en interview, le 29 janvier 2019, à Versailles (Yvelines). (FRANCOIS MORI/AP/SIPA)

Son mandat a duré moins de deux ans, mais son nom est entré dans l'histoire. Le premier président de la République islamique d'Iran, Abolhassan Banisadr, est mort, samedi 9 octobre, à l'âge de 88 ans, a annoncé l'agence officielle iranienne, Irna. Il a succombé à "une longue maladie" à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

Réfugié politique en France depuis 1981, cet ancien intime du fondateur de la République islamique, l'ayatollah Khomeiny, avait été élu président en janvier 1980, avant d'être destitué 17 mois plus tard. L'année de son arrivée en France, il avait co-fondé le Conseil national de la résistance iranienne, militant notamment pour un Etat laïc et démocratique. 

Bénéficiant d'une protection policière constante depuis son exil, il habitait à Versailles, dans les Yvelines, depuis mai 1984, après avoir résidé à Auvers-sur-Oise et Cachan, deux autres villes proches de Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.