Cet article date de plus de cinq ans.

Irak : les chrétiens d'Orient en danger

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Irak : les chrétiens d'Orient en danger
Article rédigé par
France Télévisions

En Irak, les chrétiens sont trois fois moins nombreux depuis la chute de Sadam Hussein. France 3 s'intéresse à cette population qui vit dans la peur.

Dans l'ancien quartier chrétien de Bagdad s'élève la plus ancienne église de la Capitale : Notre-Dame des douleurs. Une église bien nommée, car c'est une souffrance que viennent partager les fidèles en ce début de carême. Soixante églises ont été attaquées en dix ans. Un millier de chrétiens d'Orient ont été tués et kidnappés. Aujourd'hui avec la violence de Daech, la communauté vit dans la peur.

1 200 000 chrétiens avant la chute de Sadam Hussein

"Les menaces sont quasi-quotidiennes", explique Fatah, ingénieur. La population est menacée par les milices. Il y avait environ 1 200 000 chrétiens avant la chute de Sadam Hussein, aujourd'hui ils sont trois fois moins nombreux et leur seul choix est la fuite ou la mort. Quelques-uns des exilés de Mossoul ont fini dans un terrain vague. 200 familles chrétiennes traumatisées vivant  dans des algecos. Une seule envie, quitter le pays alors que leur présence dans le pays remonte à 1 700 ans, bien avant l'arrivée de l'Islam. Une empreinte qui risque fort de s'évanouir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.