Villes fantômes : Bhangarh, la cité hantée de l'Inde (3/4)

Au Rajasthan, à Bhangarh, une ancienne cité royale a été quittée subitement par les habitants et les monarques. Sortilèges, malédictions : depuis, on y chasse les fantômes.

France 2

Accroché sur les collines du Rajasthan, voici le fort de Bhangarh, aujourd'hui abandonné. La bâtisse du XVIe siècle est entièrement en ruines, tout comme l'ancienne rue du marché. Les seuls habitants sont des petits singes, qui s'en donnent à coeur joie. Des vagues de touristes viennent chaque jour leur rendre visite.

Une cité maudite

À première vue, l'endroit est plutôt paisible. Mais qu'est-il arrivé aux 10 000 habitants qui vivaient ici autrefois ? Ce prêtre hindou a peut-être la réponse : selon sa version, le fort aurait été maudit par un ermite appelé Balnath, après que l'ombre du palais ait recouvert sa maison. "C'est important de calmer l'âme de ce saint homme. C'est pour ça que je viens prier ici tous les matins, tous les jours." Son sortilège, à la hauteur de sa colère, aurait entièrement détruit la ville et tué tous les habitants. Des milliers d'âmes continueraient à errer, au milieu des ruines. Et ici, en Inde, plus qu'ailleurs, ces croyances se seraient rapidement répandues à travers tout le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT