Les Observateurs. Comment vérifier une vidéo sur WhatsApp ? Cas pratique en Inde

L'Inde est le pays où il y a le plus d'utilisateurs de WhatsApp, application de messagerie instantanée sur téléphone portable. Mais cette application est aussi un moyen très efficace de diffuser de fausses images... Alors comment les vérifier ? Explications avec Alexandre Capron des Observateurs de France 24 pour la rubrique Info/Intox, tous les lundis à 9h45 sur France 24.

FRANCE 24

WhatsApp est l'une des applications d'échanges de messages instantanées la plus populaire au monde, et notamment en Inde : avec près de 200 millions d'utilisateurs seulement dans ce pays, l'application est utilisée chaque jour pour envoyer des photos, des vidéos, des sons... Et avec, son lot de désinformation.

Un exemple particulièrement marquant a circulé en Inde prétendant montrer un kidnapping d'enfant. On y voit deux hommes à moto qui enlèvent un petit garçon, pendant que la scène est filmée par une caméra de vidéo-surveillance. Mais il n'en est rien : Jency Jacob, spécialiste de la vérification des images pour le média indien Boom Live, vous explique ce qui se cachait derrière cette image.

Vérifier une vidéo que vous recevez sur WhatsApp n'est pas évident. Alexandre Capron, journaliste pour les Observateurs de France 24, vous donne une astuce simple, en partant de cette vidéo de supposé "kidnapping d'enfants", pour vérifier une vidéo que vous recevez et dont vous ne connaissez pas l'origine.

Enfin, vous verrez que dans certains cas, toujours en Inde, la diffusion de fausses informations sur WhatsApp a amené à des conséquences graves.. 

Pour en savoir plus sur les "Chasseurs d'intox indiens", consultez l'article sur le site des Observateurs de France 24.

Deux hommes sur une moto sont sur le point d\'enlever l\'enfant avec une veste rouge... La vidéo a circulé sur WhatsApp en Inde pour tirer la sonnette d\'alarme sur de supposés enlèvements d\'enfants. Mais elle était fausse.
Deux hommes sur une moto sont sur le point d'enlever l'enfant avec une veste rouge... La vidéo a circulé sur WhatsApp en Inde pour tirer la sonnette d'alarme sur de supposés enlèvements d'enfants. Mais elle était fausse. (FRANCE 24)