VIDEO. Indignation en Inde après les viols collectifs de deux jeunes filles

Une Indienne de 17 ans violée par un groupe d'hommes en novembre s'est suicidée mercredi. Une autre est entre la vie et la mort dans un hopital après avoir également subi un viol en bande. 

Olivier Martin - France 3

Une adolescente indienne de 17 ans violée par un groupe d'hommes en novembre s'est suicidée mercredi 26 décembre. Au cours de son audition, un policier avait tenté de la forcer à retirer sa plainte et à épouser un de ses violeurs. Ce drame intervient alors qu'une autre jeune Indienne de 23 ans, victime de viol en bande, lutte pour sa survie dans un hôpital de Singapour, où elle a été transportée. L'état de cette étudiante "s'est gravement détérioré", a annoncé vendredi l'hôpital. "Ses signes vitaux se détériorent avec indication de graves insuffisances organiques", a déclaré le directeur de l'établissement.

Depuis des semaines, des femmes indiennes expriment leur désespoir tous les jours dans les rues des grandes villes, réclamant des mesures plus sévères contre les violeurs. Une commission d'enquête a été créée à la demande du Premier ministre indien.

Manifestation à Bombay (Inde) contre les viols collectifs dans le pays, le 27 décembre 2012.
Manifestation à Bombay (Inde) contre les viols collectifs dans le pays, le 27 décembre 2012. (PUNIT PARANJPE / AFP)