L'Inde accuse la Chine d'avoir renforcé sa présence militaire le long de sa frontière

Quelques jours auparavant, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères avait accusé les soldats indiens de franchir illégalement la frontière en territoire chinois.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats indiens à proximité de la frontière disputée avec la Chine, le 19 août 2021. (JAYANTA SHAW / THE TIMES OF INDIA / AFP)

Tensions à la frontière indo-chinoise. Le chef de l'armée indienne, le général Naravane, a affirmé, samedi 2 octobre, que la Chine avait envoyé un "nombre considérable" de soldats sur la partie disputée de leur frontière himalayenne. Ce qui a conduit New Delhi à déployer un nombre équivalent d'hommes.

Quelques jours auparavant, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères avait accusé les soldats indiens de franchir illégalement la frontière en territoire chinois, une accusation qui, selon New Delhi, n'est "pas fondée sur des faits".

Les tensions sont vives entre les deux puissances nucléaires depuis un affrontement sanglant en juin 2020, à la frontière du Tibet et de la région indienne du Ladakh. Après cet accrochage meurtrier, les armées indienne et chinoise ont dépêché des milliers de soldats en renfort le long de cette frontière contestée dans l'Himalaya. L'Inde et la Chine sont en pourparlers depuis cet affrontement et, selon le général Naravane, une nouvelle réunion doit se tenir la semaine prochaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.