Inde : les chemins de fer recrutent

En Inde, tout le monde rêve de travailler pour la SNCF locale, Indian Railways. Il y a quelques semaines, la compagnie a lancé une campagne de recrutement, à laquelle ont répondu 23 millions de candidats. 

Voir la vidéo
France 2

Tout est parti d'une petite annonce, publiée par la compagnie indienne des chemins de fer. Une offre de 90 000 emplois. Conducteurs, chefs de gare, agents administratifs, pour remplacer majoritairement des départs à la retraite. La réponse n'a pas tardé ; plus de 23 700 000 personnes ont envoyé leur CV, l'équivalent d'un tiers de la population française. Un engouement gigantesque.

23 millions de passagers par jour 

Lui-même fils de cheminot, Adia Batasharia a postulé. Pourquoi ? Il ne s'en cache pas, les avantages sont énormes, dans un pays où la population reste très pauvre : "Les trajets sont gratuits, et puis on a des avantages pour la santé. Il y a l'hôpital ferroviaire, on a des soins gratuits, les médicaments sont gratuits, et on a aussi des avantages pour la retraite. Sans oublier le salaire mensuel, assez élevé", résume-t-il. Et c'est la garantie d'un emploi à vie au sein de l'une des plus grandes entreprises du monde, l'Indian Railways, l'incarnation de la démesure indienne. Chaque jour, elle transporte 23 millions de passagers dans des trains bondés, où il faut parfois grimper sur le toit pour trouver un peu de place. 8 000 gares, un million de kilomètres de rails... C'est un état dans l'État, une institution toute puissante en Inde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un train arrive à quai dans une gare du nord du Pendjab, en Inde.
Un train arrive à quai dans une gare du nord du Pendjab, en Inde. (SHAMMI MEHRA / AFP)