Inde : le pèlerinage hors-norme de la Kumbh Mela

Tous les trois ans, ils sont jusqu'à 150 millions à se rassembler dans l'une des quatre villes saintes de l'hindouisme pour se baigner dans les eaux sacrées du Gange (Inde).

France 2

Tous font des centaines de kilomètres. Les pélerins se rejoignent à l'endroit précis où la rivière Yamunâ rejoint le Gange (inde), deux cours d'eau sacrés de l'hindouisme. À mesure que les pèlerins se rapprochent du bord de l'eau, ils se retrouvent écrasés par la foule avant d'enfin parvenir à se baigner dans les eaux sacrées. "C'était compliqué d'arriver jusqu'à l'eau, car tout le monde poussait. Mais les dieux prennent soin de nous et donnent la force d'y aller", acclame une pèlerine.

49 jours de célébrations

Selon la tradition, l'eau du Gange lave de tous les péchés. Les célébrations du plus grand pélerinage du monde durent pendant 49 jours. De nombreux touristes viennent assister à l’événement, notamment pour assister au cortège des Sâdhu. Ermites qui vivent en dehors de la civilisation, ils sont considérés comme des dieux vivants. Ils ont le privilège de se baigner les premiers dans le Gange. Après eux viennent les gourous et le commun des mortels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le taux de vaccination en France est inférieur à la recommandation de l\'Organisation mondiale de la santé pour éviter les épidémies.
Le taux de vaccination en France est inférieur à la recommandation de l'Organisation mondiale de la santé pour éviter les épidémies. (France 2)