Inde : le bonheur s'apprend à l'école

À New Delhi en Inde, les autorités ont mis en place depuis peu des cours obligatoires de bonheur. Quelques minutes chaque semaine de méditation ou de respiration pour apprendre à être heureux. Les enfants semblent être ravis.

France 2

L'hymne national et la prière collective pour commencer la journée, ça, c'est habituel en Inde. Ce qui a changé c'est un nouveau cours tout de suite après. À l'opposé du système éducatif indien fondé sur l'apprentissage intensif, tous les jours de 8h15 à 9h, c'est le cours de bonheur. Près d'un million d'élèves dans 1 000 écoles y ont désormais droit à New Delhi en Inde. Chaque jour de la semaine, un aspect est abordé. Le lundi, c'est méditation.

Certains parents sont sceptiques

Apprendre à évacuer son stress, mettre ses problèmes de côté, pour un professeur, le bonheur c'est cela. "Il y a cette idée fausse selon laquelle le bonheur c'est juste le plaisir et la joie. Ce n'est pas vrai. Le bonheur, c'est juste être bien dans sa tête", explique Mohammad Mujahid Khan, instituteur de CE1. Après la méditation, les enfants peuvent dessiner ce qu'ils veulent, s'exprimer. Les autres jours, ils racontent des histoires, font de la poterie ou énumèrent des choses positives pour lesquelles ils veulent dire "merci". Les cours de bonheur ont été lancés en grande pompe en juillet dernier par le Dalaï-Lama. Pourtant, à la sortie des cours, tous les parents ne semblent pas convaincus puisque pour eux ce qui compte, ce sont les têtes bien pleines. Mais cette petite révolution tient bon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Inde
Inde (France 2)