Inde : en colère, les musulmans manifestent

En Inde, des violences ont lieu pour dénoncer une loi de citoyenneté qui permet plus facilement à des réfugiés de devenir indien à condition que ceux-ci ne soient pas musulmans.

franceinfo

Des milliers d'étudiants et de musulmans manifestent dans les rues de Calcutta (Inde) lundi 16 décembre. La ministre en chef du Bengale-Occidental Mamata Bernajee est en tête du cortège. Les Bengalais sont directement visés par la loi sur la citoyenneté qui prévoit d'accorder la nationalité indienne sur des critères dont sont exclus les musulmans.

200 millions de musulmans

Les réfugiés venus du Bangladesh, du Pakistan et de l'Afghanistan, sont les cibles régulières du gouvernement depuis 2014. En Inde, les musulmans représentent 14% de la population, soit plus de 200 millions de personnes. Dimanche, la police a envahi brutalement l'université de New Delhi, blessant une soixantaine d'étudiants. Le Premier ministre indien a appelé à la paix et au calme, mais les manifestants musulmans ne veulent pas devenir des citoyens de seconde zone et ne comptent pas renoncer à leurs droits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des réfugiés musulmans en Inde
Des réfugiés musulmans en Inde (FRANCEINFO)