Cet article date de plus de cinq ans.

Inde : accord trouvé pour la vente de 36 Rafale, place aux négociations

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Inde : accord trouvé pour la vente de 36 Rafale, place aux négociations
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La France et l'Inde sont tombées d'accord pour la vente de 36 avions de chasse de Dassault. Désormais, il leur faut s'entendre sur le prix.

Ce lundi 25 janvier, la France et l'Inde ont trouvé un accord. L’État indien va acquérir 36 Rafale pour renforcer son armée. "Il reste des aspects financiers qui seront réglés dans les jours prochains. Mais l'essentiel est fait aujourd'hui", a déclaré François Hollande, en visite en Inde.

Entre cinq et dix milliards d'euros

Entre la volonté conjuguée des autorités politiques et de l'industrie et du rôle de "super-VRP" tenu par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, "on a une constellation de facteurs qui font que la France a rarement été aussi bien organisée pour exporter ses armements à l'étranger", explique à France 3 Bruno Tertrais, de la fondation pour la recherche stratégique.

Le Rafale a déjà séduit l'Egypte et le Qatar. Pourtant, le fleuron de l'aviation militaire française n'a pas toujours eu la cote. Pendant 13 ans, il n'a eu qu'un acheteur : l’État français. La menace terroriste explique en partie la volonté des pays à s'armer. Désormais, la France et l'Inde doivent négocier le prix, qui devrait se situer en cinq et dix milliards d'euros. Dassault aviation espère régler cette affaire d'ici un mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.