Guantanamo : que reste-t-il de la prison 14 ans après sa création ?

Visite rarissime : alors que Khalid Cheikh Mohammed, l’un des cerveaux présumés des attentats du 11 septembre, est jugé à partir d’aujourd’hui par un tribunal militaire à Guantanamo, France Info a pu entrer dans ce centre de détention ultra sécurisé.

(© Elise Delève/Radio France)

Le centre de détention de Guantanamo, au sud-est de Cuba, est un lieu des plus secrets, devenu un encombrant symbole de la guerre contre le terrorisme menée par les Etats-Unis, de Bush à Obama. Depuis 2001, les Etats-Unis y retiennent des individus soupçonnés de terrorisme, sous la responsabilité de la police militaire américaine, souvent sans chef d'accusation. Les conditions de détention à Guantanamo y sont régulièrement dénoncées par les organisations de défense des droits de l'Homme.

Khalid Cheikh Mohammed, cerveau présumé des attentats du 11 septembre, comparait devant un tribunal militaire de Guantanamo. Il y est détenu depuis 2006. C'est dans cet endroit rarement ouvert à la presse que France Info a pu se rendre. Voici le reportage photo d'Elise Delève.

(La base navale de la baie de Guantanamo, à Cuba, où se trouve le centre de détention. © Google Maps/RF)
(Mirador autour d'une partie de Guantanamo où il n’y a plus de prisonniers. © Elise Delève/Radio France)
(Panneau indiquant l’entrée d'un "Joint Detention Group", l'un des camps. Il reste 80 prisonniers à Guantanamo. © Elise Delève/Radio France)
(Cellules du camp V. © Elise Delève/Radio France)
(Les cellules sont réparties sur deux étages. © Elise Delève/Radio France)
(Les prisonniers sont vêtus d’une tenue beige, la couleur orange est réservée aux détenus "non-coopératifs". © Elise Delève/Radio France)
(A travers une vitre sans tain, on peut observer les prisonniers. Ici, l’un d’eux se sert à manger. © Elise Delève/Radio France)
(Les prisonniers ont accès à cet espace commun au centre des cellules, 22 heures sur 24. © Elise Delève/Radio France)
("Détenus à proximité, silence", peut-on lire à l’entrée du centre médical. © Elise Delève/Radio France)
(Le centre médical de Guantanamo a un laboratoire, une pharmacie et une salle de radiologie. © Elise Delève/Radio France)
(Sur cette chaise, les prisonniers qui font la grève de la faim sont nourris avec une perfusion. © Elise Delève/Radio France)
(Les détenus ont accès aux magazines, en anglais, français, arabe... Le plus demandé est le National Geographic. © Elise Delève / Radio France)
(35 000 livres, DVD et jeux vidéo donnés par la Croix Rouge sont disponible à Guantanamo. © Elise Delève/Radio France)
(Les journaux d’Arabie Saoudite et du Yémen sont disponibles mais les contenus sont visés par la censure. © Elise Delève/Radio France)
(Sous la présidence Obama, une centaine de transferts de prisonniers vers d’autres pays a eu lieu. Reste la question de la dizaine de prisonniers jugés "trop dangereux". © Elise Delève/Radio France)

A LIRE AUSSI ►►► Guantanamo : visite contrôlée d'une prison ultra surveillée