Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Les Grecs partagés sur la victoire de Syriza

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Tous les électeurs ne sont pas ravis de la franche victoire du parti de la gauche radicale qui propose d'en finir avec les politiques européennes d'austérité qui minent l'économie grecque. 

La victoire du parti de la gauche radicale Syriza aux élections législatives a réjoui grand nombre de Grecs. Le leader, Alexis Tsipras, a promis d'en finir avec les politiques d'austérité de l'Union européenne. "La première mesure que doit prendre le nouveau Premier ministre et de rétablir le salaire minimum à 750 euros. Parce qu'au niveau où il est à 500 euros, tu ne peux plus vivre. L'argent que je vais donner à mes employés va me revenir, car j'aurais plus de clients ", clame Achille Sebastopoulos, restaurateur et électeur Syriza.

Les Grecs divisés

Dans un café, des retraités ne croient pas en Syriza. Des jeunes, qui ont tous un emploi, jugent les propositions du parti de la gauche radicale utopiques. Pour Aspasia, avocate, il est impossible que le chômage des jeunes puisse baisser comme ils l'ont promis. "Tsipras redonne de l'espoir aux jeunes, mais il va devoir composer avec un autre parti pour gouverner et surtout, tenir compte de ce que les Européens vont lui concéder", poursuit Alexandros, avocat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.