VIDEO. Grèce : "Il faut des propositions précises, et nous les attendons", affirme Sapin

Une rencontre des ministres des Finances français, allemand et polonais s'est tenue à Varsovie (Pologne), lundi.

REUTERS

Quelles propositions pour sortir de la crise grecque ? "C'est aux Grecs, c'est la question que nous posons à la Grèce depuis ce matin, dans le respect absolu du résultat du référendum", a affirmé le ministre des Finances français, Michel Sapin, à Varsovie (Pologne), lundi 6 juillet, lors d'une conférence de presse.

> Suivez les réactions en Europe au lendemain du "non" au référendum en Grèce

"L'initiative doit venir du côté du gouvernement grec"

Pour le ministre français, "le référendum a traduit un état d'esprit, mais un état esprit, ce ne sont pas de propositions. Il faut des propositions précises et nous les attendons. L'initiative doit venir du côté du gouvernement grec", a déclaré Michel Sapin à l'issue de la rencontre des ministres des Finances français, allemand et polonais. Angela Merkel et François Hollande s'entretiennent également lundi soir à l'Elysée pour s'accorder sur leur position vis-à-vis de la Grèce.

Michel Sapin assiste à une conférence de presse du \"Triangle de Weimar\" avec son homologues polonais et allemand à Varsovie (Pologne) le 6 Juillet 2014.
Michel Sapin assiste à une conférence de presse du "Triangle de Weimar" avec son homologues polonais et allemand à Varsovie (Pologne) le 6 Juillet 2014. (JANEK SKARZYNSKI / AFP)