"République de Macédoine du Nord" : le Parlement grec valide le nouveau nom du pays

Après les députés macédoniens, les députés grecs ont validé un accord historique qui rebaptise la petite République balkanique en "République de Macédoine du Nord". 

Le Premier ministre Alexis Tsipras au Parlement grec, à Athènes, le 25 janvier 2019
Le Premier ministre Alexis Tsipras au Parlement grec, à Athènes, le 25 janvier 2019 (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)

C'est un décision diplomatique majeure, qui met un terme à près de 30 ans de dispute entre deux voisins. Le Parlement grec a validé, vendredi 25 janvier, le nouveau nom de la Macédoine. Ce vote crucial, qui rebaptise l'ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM) en "République de Macédoine du Nord", ouvre la voie à l'adhésion à l'UE et à l'OTAN de la petite République balkanique, car Athènes avait mis son veto à cette adhésion tant que l'accord ne serait pas ratifié.

Cet accord historique s'est fait sans le soutien de l'opinion publique grecque. Le texte suscite en Grèce l'opposition de 62% des personnes interrogées, selon les résultats d'un sondage Pulse SKAI TV rendus publics jeudi. Pour les Grecs, le terme Macédoine n'appartient qu'à leur patrimoine historique et à la province éponyme du nord de leur pays, terre natale d'Alexandre le Grand. Certains redoutent même que le petit Etat balkanique voisin ait des velléités d'annexer cette région grecque qui ouvre sur la mer Egée, un accès dont il est privé.