Occupation nazie : la Grèce demande réparation à l'Allemagne

Le nouveau gouvernement grec exige des indemnités de guerre auprès de l'Allemagne suite à l'occupation du pays par l'armée nazie. Une équipe de France 2 s'est penchée sur la question.

France 2

Le nouveau gouvernement grec a demandé à l'Allemagne des réparations suite à l'occupation du pays par l'armée nazie dans les années 1940. La Grèce est l'un des pays qui a le plus souffert de l'Occupation. Destructions, pillages, main basse sur ses mines d'or, ses chantiers navals et ses denrées agricoles. Soixante-dix ans plus tard, le Premier ministre demande réparation. "Il y a une obligation historique du nouveau gouvernement de réclamer des indemnités de guerre. C'est un devoir vis-à-vis de l'Histoire", a déclaré Alexis Tsipras lors de son discours d'investiture.

Une facture de 162 milliards d'euros

Selon Athènes, la facture de l'occupation allemande s'élève à 162 milliards d'euros. Les Grecs doivent aujourd'hui à l'Allemagne 65 milliards au titre de leur dette publique. Pour l'Allemagne, l'exigence des Grecs n'a aucun sens. "Nous sommes absolument convaincus que toutes les questions de réparation sont déjà réglées au niveau juridique une bonne fois pour toutes", déclare Frank-Walter Steinmeier, ministre allemand des Affaires étrangères. Pour Berlin, la question des réparations de guerre a été soldée grâce à plusieurs traités internationaux. Le dernier date de 1990.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alexis Tsipras face à la presse après avoir voté à Athènes (Grèce), le 25 janvier 2015.
Alexis Tsipras face à la presse après avoir voté à Athènes (Grèce), le 25 janvier 2015. (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)