Cet article date de plus de deux ans.

Grèce : l'origine criminelle des incendies suspectée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Grèce : l'origine criminelle des incendies suspectée
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le bilan provisoire des incendies mardi 24 juillet est d'au moins 74 morts et 187 blessés, ainsi que des disparus. Les feux pourraient être d'origine criminelle.

Les causes de ces incendies ne sont pas vraiment connues. La météo y est pour quelque chose, c'est évident. Il fait très chaud et très sec depuis plusieurs semaines. Mais ce qui interpelle la Grèce, ce sont ces départs simultanés de feux : quinze départs sur trois zones différentes du pays. Par le passé, de nombreux incendies ont été allumés par des pyromanes, soit pour des spéculations immobilières, soit pour pouvoir cultiver sur ces terres brûlées.

Les États-Unis prêtent un drone

Le gouvernement penche très clairement pour la piste criminelle. Le Premier ministre Alexis Tsipras a même demandé aux États-Unis des drones pour pouvoir "surveiller d'éventuelles activités illégales". Cela traduit le sentiment qui oscille en Grèce entre deuil, tragédie nationale et colère face à des incendies historiquement meurtriers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.