Grèce : l'Assemblée nationale approuve l'accord

En France, 412 députés ont voté mercredi 15 juillet l’accord européen sur la Grèce. Une majorité pour un texte qui est pourtant loin de faire l’unanimité.

FRANCE 2

Une très large majorité en faveur de l'accord avec la Grèce, à l'Assemblée comme au Sénat. 412 députés ont en effet voté le texte ce mercredi 15 juillet. Pourtant, l'accord est loin de faire l'unanimité. Pour le défendre, Manuel Valls à l'Assemblée et Laurent Fabius au même moment au Sénat avec un seul argument à faire valoir. "Quand la Grèce aujourd'hui fait le choix de rester dans la zone euro, quand le Premier ministre grec engage des réformes, la cohérence intellectuelle et politique, c'est de soutenir l'accord au Parlement français", a ainsi déclaré le chef du gouvernement français.


Mais à chacun sa cohérence. Pour le Front de gauche, c'est justement pour soutenir Alexis Tsipras qu'il faut voter contre l'accord. "Cet accord a été obtenu sous la contrainte. Il a été arraché et imposé", assure ainsi André Chassaigne, député du Front de gauche.

La stabilité européenne

Malgré les tirades au vitriol contre le Premier ministre grec, la droite vote majoritairement pour l'accord. "Le seul responsable de cette situation est M. Tsipras qui a menti à son peuple", a expliqué Christian Jacob, député du groupe Les Républicains.
Un vote "Pour" au nom de la stabilité européenne, mais l'opposition dénie à François Hollande le moindre rôle dans la négociation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme agite le drapeau grec devant la place du parlement grec à Athènes.
Un homme agite le drapeau grec devant la place du parlement grec à Athènes. (CITIZENSIDE/NICOLAS KOUTSOKOSTAS / CITIZENSIDE.COM)