Cet article date de plus de trois ans.

Grèce : Alexis Tsipras conforte de justesse sa tête au gouvernement

Le Premier ministre grec a remporté, mercredi soir, le vote de confiance qu'il avait lui-même sollicité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le 16 janvier 2019, au Parlement d'Athènes. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)

Alexis Tsipras remporte de justesse le vote de confiance qu'il avait lui-même sollicité. Le Premier ministre grec a obtenu, mercredi 16 janvier, le soutien de 151 députés sur les 300 que compte le Parlement national. Un résultat qui devrait ouvrir la voie au règlement du contentieux qu'entretiennent Athènes et Skopje sur le nom de l'ancienne république yougoslave.

C'est ce conflit qui a entraîné la démission du ministre de la Défense Panos Kammenos, dimanche. Ce dernier, qui avait accepté de former une coalition avec Tsipras en 2015, n'a jamais caché son hostilité à l'égard de l'accord conclu avec la Macédoine, considérant que ce nom constitue une revendication implicite sur un territoire grec.

Le ministre souhaitait que le terme de "Macédoine" disparaisse complètement. Cette dernière a accepté un changement de nom et de s'appeler "République de Macédoine du Nord" afin de lever l'opposition de la Grèce à son adhésion à l'Union européenne et à l'Otan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.