Crise grecque : un nouveau sommet prévu dimanche

En direct de Bruxelles, Pascal Verdeau fait le point sur l'extraordianire sommet de la zone euro organisé d'urgence ce 7 juillet.

FRANCE 3

Pour Pascal Verdeau, "on peut dire que la partie grecque se hâte lentement" ce mardi 7 juillet. "Cet après-midi, le nouveau ministre grec des Finances est arrivé les mains quasi vides. Mais il a fait bonne impression. Intelligent et modeste dit-on", ajoute le journaliste en direct de Bruxelles. Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, a quant à lui mis un peu d'eau dans son vin puisqu'il demande désormais un reprofilage de la dette, c'est-à-dire pas un effacement complet.

Les Finlandais et les Allemands réticents 

Athènes de son côté a toujours besoin d'argent frais, car les banques grecques sont toujours fermées et exigent une sorte de prêt relais pour passer l'été et les différentes échéances à payer au mois de juillet prochain, ainsi qu'un nouveau plan de sauvetage, cette fois-ci sur le long terme. Un plan de sauvetage qui se heurte cependant aux réticences des Finlandais et des Allemands. Mais ce soir, on peut dire tout de même qu'il n'y a pas de rupture. Il y aura un nouveau sommet de la zone euro dimanche prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de l\'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem (à gauche), le ministre des Finances grec, Euclide Tsakalotos (au centre) et le ministre des Finances français, Michel Sapin, le 7 juillet 2015, à Bruxelles (Belgique), lors d\'une réunion de l\'Eurogroupe au sujet de la Grèce.
Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem (à gauche), le ministre des Finances grec, Euclide Tsakalotos (au centre) et le ministre des Finances français, Michel Sapin, le 7 juillet 2015, à Bruxelles (Belgique), lors d'une réunion de l'Eurogroupe au sujet de la Grèce. (THIERRY CHARLIER / AFP)