Gaza : la trêve acceptée par Israël, rejetée par le Hamas

En une semaine, l'offensive israélienne dans la bande de Gaza a fait 186 morts, soit plus qu'en 2012. L'Egypte a proposé un cessez-le-feu. Israël y est favorable. Mais la branche armée du Hamas l'a rejeté "sans appel". Par ailleurs des avions israéliens ont bombardé la Syrie.

(Artillerie israélienne en dehors de la bande de Gaza © REUTERS / Nir Elias)

La journée de mardi aurait pu marquer un tournant dans l'offensive israélienne sur la bande de Gaza. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réuni tôt ce matin son cabinet de sécurité pour discuter de la proposition égyptienne d'un cessez-le-feu. Et l'a acceptée.

Lundi soir, l'Egype a en effet proposé un cessez-le-feu à partir de mardi 6h GMT. La proposition appelle à un cessez-le-feu dans les 12 heures suivantes, suivi par des négociations au Caire entre les deux parties dans les 48 heures. Un responsable du mouvement palestinien a déclaré à l'AFP que des efforts sont en cours entre Israël et le Hamas, mais qu'aucun accord n'a encore été conclu.

Netanyahu favorable à ce cessez-le-feu

Selon un responsable israélien, ce projet de trêve pourrait être un succès, l'offensive lancée par Israël mardi dernier dans la bande de Gaza ayant affaibli militairement les islamistes du Hamas. Pas étonant, dans ces conditions, que le cabinet de sécurité israélien, réuni ce mardi matin, ait approuvé la trêve.

"Notre bataille avec l'ennemi se poursuit et va gagner en férocité et en intensité" (Hamas)

Mais un porte-parole du Hamas a lui indiqué lundi soir que le Hamas rejettait cette offre sans un accord complet sur Gaza. "Si le contenu de cette proposition est exact, il s'agit  d'une reddition et nous la rejetons sans appel" , ont indiqué les Brigades Brigades Ezzedine al-Qassam dans un communiqué publié mardi matin. En promettant d'intensifier la bataille.

Une offensive plus meurtrière qu'en 2012

Les raids aériens israéliens dans la bande de Gaza ont fait 186 morts et 1.287 blessés en sept jours, selon un dernier bilan des services de secours, qui dépasse celui enregistré lors de l'offensive de novembre 2012. Lundi, dix Palestiniens dont un enfant ont péri dans des frappes. En 2012 l'offensive visait déjà à faire cesser les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza.

Par ailleurs, ce mardi, Israël a étendu son offensive aérienne à la Syrie. Des avions ont bombardé la partie non occupée du Golan, faisant quatre morts dont deux femmes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

**Retrouvez nos reportages vidéos dans la bande de Gaza :

►►► ** Bande de Gaza : une mosquée bombardée

►►►  Gaza : les habitants du nord en fuite

►►► Au nord de Gaza, la population se dit prête au pire

►►► Gaza : l'hôpital Chifa ne pourra bientôt plus faire face à l'afflux de blessés