Cet article date de plus de cinq ans.

G7 en Allemagne : le sommet d'Angela Merkel

Les représentants des sept pays les plus industrialisés du monde se retrouvent au château d’Elmau en Bavière dimanche où l’hôte, la chancelière allemande, se présente en position de force.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La chancelière allemande, hôte du G7, en position de force ©  Markus Schreiber/AP/SIPA)

Angela Merkel reçoit ses invités du G7 à partir de dimanche en Bavière pour des dossiers portants essentiellement sur la Grèce, l'Ukraine et le climat. Le sommet va se dérouler dans l’un des plus beaux paysages de l’Allemagne, avec les alpages, des forêts, montagnes enneigées. Voilà qui est bon pour l’image, d’autant que la Bavière représente une terre modèle.

La Bavière comme exemple

La Bavière compte moins de 4% de chômeurs pour 12 millions d'habitants sur une terre gérée depuis toujours par des chrétiens-démocrates - comme Angela Merkel. Et si la chancelière voulait vraiment vexer ses invités, elle leur rappellerait que son pays est le seul du groupe des sept puissances économiques du G7à ne pas afficher de déficit budgétaire.

Attendue sur le climat

Sur les grands dossiers diplomatiques du moment aussi, Angela Merkel a la main, la crise en Ukraine, négociations avec la Grèce. Plus que jamais les Allemands la voient à la barre de l’Europe. En dix ans de pouvoir sa popularité n’a jamais été aussi grande. Elle vient d’ailleurs d’être de nouveau sacrée "femme la plus puissante du monde" par le magazine américain Forbes .

Mais il y a tout de même un chantier sur lequel elle va jouer une partie de sa crédibilité. Il s’agit d’un dossier économique et diplomatique, à savoir la réduction des gaz à effet de serre. L’ancienne "chancelière du climat " milite pour que le G7 s’engage sur des objectifs chiffrés, tout en refusant dans son pays de taxer les vieilles centrales à charbon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.