François Hollande ordonne "l'intensification" des frappes contre Daech

François Hollande a demandé une intensification des frappes aériennes contre l'organisation de l'Etat islamique (Daech) en Syrie et en Irak, a fait savoir l'Elysée après le conseil de défense qui s'est tenu jeudi après-midi.

(Le porte-avions Charles-de-Gaulle va renforcer la puissance de feu française dans la région © MAXPPP)

"Le président a donné les instructions nécessaires à l'intensification des opérations militaires en cours pour lutter contre Daech en Syrie comme en Irak", peut-on lire dans un communiqué de la présidence française publié après le conseil de défense qui s'est tenu ce jeudi après-midi.

Depuis les attentats qui ont fait 129 morts vendredi dernier à Paris, les avions de combat de l'armée de l'air française et d'autres nations ont frappé les positions de l'Etat islamique dans ces deux pays, notamment son fief syrien de Raqqa.

Projet de résolution à l'ONU

Le porte-avions Charles-de-Gaulle a appareillé mercredi pour la région afin d'y renforcer la puissance de feu française.  Selon l'Elysée, le conseil de défense a aussi permis de préparer les voyages de François Hollande à Washington mardi et Moscou jeudi. Il a par ailleurs évoqué le projet de résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le terrorisme, que la France a fait circuler jeudi à New York.

Ce texte réaffirme notamment la détermination de la communauté internationale à "combattre par tous les moyens cette menace sans précédent pour la paix et la sécurité" du monde qu'est le terrorisme.