"Les plots orange je les vois rouges et le reste je le vois flou !" : avant le Nouvel An, la prévention routière sensibilise les automobilistes aux dangers de l'alcool

Seulement 4 Français sur 10 ont réfléchi à la manière de rentrer chez eux le soir du Nouvel An, une soirée particulièrement à risque sur les route. Des bénévoles de la prévention routière tentent de sensibiliser les conducteurs à l'approche du 31 décembre.

Un Français sur deux sera concerné par la question de l\'alcool au volant le soir du réveillon et seulement 4 Français sur 10 ont anticipé leur retour la nuit du Nouvel An, selon une enquête réalisée par les associations Prévention routière et Attitude prévention (image d\'illustration)
Un Français sur deux sera concerné par la question de l'alcool au volant le soir du réveillon et seulement 4 Français sur 10 ont anticipé leur retour la nuit du Nouvel An, selon une enquête réalisée par les associations Prévention routière et Attitude prévention (image d'illustration) (VICTOR VASSEUR / RADIO FRANCE)

"Messieurs dames, bonjour, on vous distribue ça !", lance aux passants un bénévole de la sécurité routière. Dans ses mains, des étylotests et des flyers pour sensibiliser la foule du quartier des Halles à Paris aux risques de prendre la route la nuit de la Saint-Sylvestre. Un Français sur deux sera concerné par la question de l'alcool au volant le soir du 31 décembre et seulement seulement quatre Français sur dix ont déjà anticipé leur retour ce soir-là, selon une enquête réalisée par les associations Prévention routière et Attitude prévention. Pour faire la fête en toute sécurité, il existe pourtant des alternatives que les bénévoles veulent rappeler : dormir sur place, prendre les transports en commun ou désigner un SAM, un capitaine de soirée qui ne boit pas. 

Conscience altérée

"Je vois des couleurs flashy, s'amuse Sandra, lunettes simulant l'ivresse sur le nez. Les plots orange je les vois rouge et puis le reste je le vois flou !". Pour ceux qui auraient la mauvaise idée de reprendre la route après la fête, les bénévoles de la prévention routière ont installé un petit parcours à faire à pied avec ces lunettes brouillées. Sandra doit réaliser le trajet tracé au sol en évitant les obstacles. "J'essaie de maîtriser mais il y a besoin de beaucoup de concentration. Je crois que j'ai bousculé un ou deux plots déjà, concède-t-elle. Voilà, je suis arrivée ! C'est fantastique !", lâche-t-elle en ôtant ses lunettes. "Oui mais vous avez grillé le stop", relève une bénévole. "Pourtant j'avais l'impression de faire vachement attention !", s'étonne Sandra. 

Cette opération de sensibilisation à la veille des fêtes est "une excellente idée", estime Mélodie. "Même si personnellement je ne bois pas, je sais que j'ai des gens qui boivent et on n'est jamais à l'abri de perdre quelqu'un durant ces périodes de fête, propices à l'alcool", poursuit-elle. Mélodie restera chez elle le 31 avec famille et amis, mais elle ne transige pas avec l'alcool.

Des effets qui perdurent après la nuit

Faire attention ne suffit pas toujours. Les quantités d'alcool aussi peuvent être trompeuses. "Il faut rester sur des choses très simples, détaille Eric Le Maire, le vice-président d'Attitude prévention. Je me limite à deux verres d'alcool et des verres qui sont des doses dites de bar, c'est à dire des doses servies par des professionnels et pas servies par des proches qui vont vous mettre pratiquement deux fois la dose. Sinon ce n'est plus qu'un seul verre qu'il faut boire", prévient-il. 

Pour éliminer un verre d'alcool consommé, il faut une à deux heures à l'organisme. Mais attention, même si vous avez décidé de dormir sur place, tous les risques ne sont pas écartés : "Faire une grosse soirée de la Saint-Sylvestre et reprendre le route le lendemain pour faire 50 ou 60 km c'est un risque de somnolence au volant, rappelle Eric Le Maire. Et c'est quelque chose qui arrive malheureusement très souvent le lendemain d'une fête comme celle-ci."

Au Réveillon, les Français vont boire quatre verres en moyenne. Chaque année, 15 à 20 personnes meurent sur les routes au moment de fêter la nouvelle année.