VIDEO. "The Cut" : le réalisateur du film est menacé de mort en Turquie

Fatih Akin, jeune réalisateur allemand est actuellement menacé de mort en Turquie. Son film, qui est à l’origine de la polémique, sort mercredi 14 janvier en salles.

FRANCE 3
"The Cut" - la blessure en français - est le titre du film du réalisateur allemand d’origine turque, Fatih Akin, qui sort mercredi 14 janvier au cinéma. Le long-métrage revient sur le génocide arménien, jamais reconnu par la Turquie, qui a eu lieu il y a 100 ans. Les tous premiers massacres ont débuté à la fin du XIXe siècle. Ils ont duré près de 30 ans et ont fait plus d’un million de morts.

Un travail "minutieux", mais risqué

Beaucoup d’enfants ont été déportés, souvent islamisés. D’autres ont été recueillis par des missionnaires. Hélène Merdjanian a longtemps oeuvré pour la reconnaissance du génocide et l’éducation des enfants de la diaspora. Pour elle, le film de Fatih Akin est "remarquable". Elle salue tout particulièrement "le courage et le travail minutieux de ce cinéaste". Mais Fatih Akin est aujourd’hui victime de ses propos. Actuellement menacé de mort en Turquie, il ne se déplace plus sans son garde du corps.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme participe à une marche républicaine, à Paris, le 11 janvier 2015, après les attentats perpétrés en France.
Un homme participe à une marche républicaine, à Paris, le 11 janvier 2015, après les attentats perpétrés en France. ( FRANCETV INFO )