Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo La justice européenne juge conforme la "perpétuité réelle" pratiquée en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La condamnation à la perpétuité incompressible est-elle un traitement inhumain ou dégradant ? La Cour européenne des droits de l'homme a donné tort à Pierre Bodein, un détenu qui avait intenté un recours contre la France.

Pierre Bodein, qui qualifie sa peine de prison de "traitement inhumain, dégradant", ne pourra pas sortir de prison avant 2034. Il sera alors âgé de 87 ans, et aura effectué 30 ans de détention. La justice européenne a refusé de remettre en cause sa condamnation à perpétuité, écartant pour le moment tout aménagement de peine.

Déjà condamné à sept reprises, Pierre Bodein a été reconnu coupable en 2007 du meurtre et du viol d'Hedwige, et de deux fillettes, Jeanne-Marie, âgée de dix ans, et de Julie, âgée de 15 ans.

La perpétuité réelle prononcée contre trois autres criminels

La perpétuité réelle s'applique dans le cas de meurtre avec viol ou torture sur mineurs de moins de 15 ans. Depuis 1994, elle a été prononcée contre trois autres criminels, dont Michel Fourniret, violeur et tueur en série français arrêté en Belgique en 2003.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.