Cet article date de plus de six ans.

Vidéo La guerre peut-elle être évitée en Ukraine ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Vladimir Poutine assure qu'il ne compte faire la guerre à personne mais les discussions se poursuivent dans un climat de grande tension. Une équipe de France 3 s'est rendue à Munich.

A la conférence de Munich, le président ukrainien Petro Porochenko a mis la Russie en accusation. "J'ai apporté avec moi les passeports et les papiers militaires de soldats russes. c'est la meilleure preuve de l'agression et de la présence des troupes russes".

Le président ukrainien demande une aide militaire à ses alliés en Europe et ailleurs. Cette aide, les États-Unis ne sont pas encore prêts à l'accorder, tout en lançant un avertissement à Moscou. "La Russie montre ce qu'elle est sur le terrain et pas avec les accords qu'elle signe. Quand on connaît l'histoire récente de la Russie, on doit la juger par ses actes et non par ses paroles. Il ne faut pas parler, il faut faire, président Poutine !", a lancé Joe Biden, le vice-président américain.

 

Dialogue de sourds


Des accusations réfutées par Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères. Ce dernier rejette sur les Occidentaux la responsabilité dans l'escalade du conflit. C'est un dialogue de sourds entre Russes et Américains, au moment où les négociations entre Paris, Berlin et Moscou semblent dans l'impasse malgré les cinq heures de discussions vendredi 6 février au Kremlin entre François Hollande, Angela Merkel et Vladimir Poutine.

Pendant ce temps sur le terrain, les combats ont repris entre forces ukrainiennes et séparatistes pro-russes. Plus de 5000 personnes sont mortes dans l'est de l'Ukraine depuis le début du conflit, au printemps 2014.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.