VIDEO. Fusillade au Musée Juif de Bruxelles : la piste d'un acte antisémite

Les autorités recherchent toujours l'auteur des tirs qui ont fait trois morts et un blessé grave, dans le centre de la capitale belge.

Voir la vidéo
LOUBNA ANAKI, FRANCOIS BEAUDONNET, FREDERIC FURNEMONT - FRANCE 2

Trois personnes ont été tuées et une autre grièvement blessée lors d'une fusillade au Musée Juif de Belgique, dans le centre de Bruxelles (Belgique), samedi 24 mai. Tout s'est passé en quelques minutes, en plein centre-ville de Bruxelles. Un homme portant un sac à dos aurait ouvert le feu à l'intérieur et à l'extérieur du musée. Un véhicule suspect a été repéré et les mesures de sécurité ont été renforcées autour de tous les lieux juifs du pays.

"Tout porte à croire qu'il s'agit d'un acte antisémite"

Présent dans le quartier, le ministre des Affaire étrangères, Didier Reynders, raconte avoir vu une "dame s'enfuir avec un enfant en disant 'il y a eu des coups de feu'". "Quand je suis arrivé devant, il y avait deux personnes à terre", précise le ministre qui évoque un "mode opératoire spectaculaire".

"Tout porte à croire qu'il s'agit d'un attentat antisémite", a déclaré de son côté la ministre de l'Intérieur belge, Joëlle Milquet, qui souligne le caractère organisé de la fusillade.

Des agents de la police scientifique examinent la scène de la fusillade du Musée Juif de Bruxelles (Belgique), le 24 mai 2014.
Des agents de la police scientifique examinent la scène de la fusillade du Musée Juif de Bruxelles (Belgique), le 24 mai 2014. (YVES LOGGHE / AP / SIPA)