VIDEO. Évasion fiscale : la stratégie des multinationales

Plusieurs médias révèlent l'accord secret passé entre 340 multinationales et le Grand-Duché pour payer moins d'impôts. Des pratiques qui ne sont pas illégales, mais qui privent les États de recettes considérables.

FRANCE 3

Apple, Ikea, Amazon, mais aussi AXA et le Crédit Agricole ont bénéficié d'optimisation fiscale. Au total, c'est 340 multinationales qui sont accusées par un consortium de journalistes d'avoir passé un accord secret avec le Luxembourg pour diminuer leur impôt.

"Ce n'est évidemment pas très moral et convivial pour les autres pays européens. Le Luxembourg étant un membre fondateur de l'Union européenne, les pays européens doivent être ce soir un petit peu vexés et déçus", estime Serge Michel, journaliste au Monde.

"Ce n'est plus acceptable"

Si cette pratique n'est pas illégale, le ministre français des Finances veut y mettre un terme. "Les entreprises qui, légalement, trouvent des solutions pour ne pas payer ou très peu payer d'impôts, ce n'est plus acceptable, pour aucun pays", a ainsi déclaré Michel Sapin au micro de France 2.

Le Grand-Duché n'est pas le seul pays en Europe à avoir des politiques fiscales très avantageuses. C'est également le cas de Gibraltar, des Pays-Bas et de l'Irlande, ce que ne manque pas de souligner le ministre des Finances du Luxembourg. "Je m'étonne qu'on ne se concentre que sur le Luxembourg", a notamment déclaré Pierre Gramegna. La question de ces pratiques fiscales sera à l'ordre du jour du G20 la semaine prochaine en Australie.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le groupe suédois Ikea est l\'une des entreprises qui utilisent le Luxembourg pour payer moins d\'impôts.
Le groupe suédois Ikea est l'une des entreprises qui utilisent le Luxembourg pour payer moins d'impôts. (ALEN GUROVIC / NURPHOTO / AFP)