VIDEO. Douche froide de Bruxelles

Pour Bruxelles, la France sera bientôt le mouton noir de la Zone euro et ses prévisions pour 2015 et 2016 sont erronées. Eclairage de François Beaudonnet sur place à Bruxelles.

France 2

Bruxelles et Paris ne sont d'accord sur rien. La France est sortie des clous cette année avec un déficit public plus élevé que prévu, mais elle soutient que tout ira mieux en 2015 et en 2016. La Commission, par la voix de Pierre Moscovici, a livré ses prévisions et elles sont exactement inverses. Pour elle au contraire, la situation va encore s'aggraver.

Si la Commission estime en effet que le déficit français sera de 4,4% cette année, comme le gouvernement, ensuite, les deux courbes divergent fortement: Paris promet que le déficit va baisser en 2015 et 2016 quand Bruxelles estime au contraire qu'il va déraper pour atteindre 4,7% dans deux ans. Et ils ne sont pas d'accord non plus sur la croissance. Le gouvernement table sur un redémarrage à 1,9% en 2016. La Commission, elle, n'y croit pas: ce sera au maximum 1,5%.

Le bonnet d'âne à Paris?

Si la France continue sur sa lancée, elle sera dans deux ans le plus mauvais élève de toute la Zone euro. Un bien triste présage annoncé par un Français puisque c'est Pierre Moscovici, nouveau commissaire européen aux Affaires économiques, qui le dit même s’il estime que notre pays pourrait encore inverser la tendance. Mais à Bruxelles, personne ne voit par quel miracle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Parlement européen à Bruxelles (Belgique).
Le Parlement européen à Bruxelles (Belgique). (JULIEN WARNAND / BELGA MAG)