Cet article date de plus de six ans.

Vidéo De jeunes footballeurs des Izards en croisade contre les préjugés sur leur quartier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Vingt-cinq jeunes footballeurs du quartier des Izards, à Toulouse, ont décidé de mener plusieurs actions symboliques pour combattre les clichés et les préjugés. Ce mercredi 12 novembre, ils étaient à Bruxelles.

Les jeunes footballeurs du quartier des Izards, à Toulouse, ont visité le musée juif de Bruxelles, théâtre d'un attentat en mai dernier. Ils sont musulmans mais refusent d'être assimilés aux actes de Mehdi Nemmouche, auteur d'une terrible tuerie dans ces murs il y a six mois. "L'islam, je pense que c'est comme toutes les religions, ça prêche la paix et non la violence. Même moi en étant musulman je ne comprends pas ce qui s'est passé", assure Jihad Khlifi, 21 ans, au micro de France 3. C'est le directeur du musée lui-même, Philippe Blondin, qui fait office de guide. "Cette rencontre vraiment me fait beaucoup de bien, me fait chaud au cœur. Ceux qui sont venus nous voir aujourd'hui ce sont nos frères", explique-t-il.

Le spectre de Mohamed Merah

Si ces jeunes ont fait la démarche de venir dans ce musée, c'est parce qu'eux aussi se disent victimes de la folie d'un homme au nom de l'islam. Leur quartier à Toulouse s'appelle les Izards. C'est ici qu'a grandi Mohamed Merah. Une image qui leur colle à la peau depuis plus de deux ans. Des jeunes du quartier témoignent au micro de France 3. Cette méfiance s'invite parfois même sur le terrain de football, les jours de match. En cause : la mauvaise image du quartier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.