Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Danemark : le "Jyllands-Posten", journal le plus menacé du monde

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'origine de la polémique sur les caricatures de Mahomet, publiées notamment dans "Charlie Hebdo", remonte à une dizaine d'années. Le journal danois qui les avait publiées est toujours sous protection.

Le Jyllands-Posten a publié des caricatures de Mahomet il y a dix ans. Aujourd'hui, à la suite de nombreuses menaces, ses journalistes travaillent retranchés derrière des grilles. Plusieurs attentats ont été déjoués depuis 2005. Ces caricatures avaient alors provoqué une polémique et entraîné de nombreuses manifestations et attaques contre les intérêts danois. Après les récents événements à Charlie Hebdo, le journal a changé de ligne éditoriale : il a choisi de ne pas publier la une sortie après le drame.

"La satire reviendra"

Kurt Westergaard, auteur des caricatures controversées, a subi une tentative d'assassinat. Il ressent la peur qui entoure son journal aujourd'hui. "Les journaux danois ne publieraient pas à nouveau ce genre de dessins, ils ont peur. Je respecte ça. C'est une victoire pour les terroristes. J'espère que ce n'est que temporaire. La satire reviendra", assure-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.