Venise : une double tarification qui choque les touristes

Derrière les gondoles et les palais se cache souvent une double tarification dans la ville italienne, une pour les vacanciers, l'autre pour les locaux.

FRANCE 2

Venise, c'est Janus aux deux visages, surtout du côté des tarifs. Il y a ceux spécialement étudiés pour les touristes et d'autres bien plus doux pour les habitants.
Inégaux, d'abord face aux transports en commun, et notamment les fameux vaporetto qui glissent sur l'eau. Sept euros par personne lorsqu'on est touriste. Les résidents n'ont eux qu'à payer 1,30 euro pour un billet, soit cinq fois moins cher.
Un arrêt aux toilettes coûte 1,50 euro pour les touristes, et seulement un euro pour les locaux. Pour l'accès à internet en WiFi partout dans la ville, l'étranger doit débourser cinq euros quand le Vénitien ne paie rien du tout.

"C'est vraiment exagéré"

Les vacanciers et les locaux ne sont pas non plus égaux face à l'apéritif. 21,80 euros pour un verre de vin et un jus d'orange pour les touristes. "C'est vraiment exagéré", estime Margaret Titin-Snaider, en visite à Venise.
Le Vénitien a en effet le droit à une ristourne locale. "Si vous parlez la langue locale, vous l'obtenez", assure un Italien, qui précise que "le verre de vin, c'est 2,50 euros, trois euros maximum".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vues de Venise (Italie)
Vues de Venise (Italie) (DIGITALER LUMPENSAMMLER / FLICKR RF / GETTY IMAGES)