Cet article date de plus d'un an.

L'Union européenne approuve définitivement l'adhésion de la Croatie à l'euro au 1er janvier 2023

La Croatie va abandonner sa devise nationale, la kuna, qui s'échangera au taux de 7,5345 kunas pour 1 euro, a annoncé, mardi, le Conseil de l'Union européenne.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les billets en kunas, comme ici, disparaîtront au profit de l'euro à partir de 2023.


 (JAKUB PORZYCKI / NURPHOTO / AFP)

Bientôt un vingtième pays dans la zone euro. Le Conseil de l'Union européenne, qui représente les pays membres, a adopté, mardi 12 juillet, les derniers actes juridiques validant le passage de la Croatie à l'euro au 1er janvier 2023.

La Croatie va abandonner sa devise nationale, la kuna, qui s'échangera au taux de 7,5345 kunas pour 1 euro, a annoncé le Conseil dans un communiqué. Le dernier pays à avoir adopté l'euro est la Lituanie, le 1er janvier 2015.

Dès son adhésion à l'Union européenne, en 2013, la Croatie avait exprimé sa volonté d'adopter la monnaie unique. Le changement va finalement avoir lieu dix ans plus tard. Les conditions sont drastiques pour que la bascule soit validée. Comme l'a expliqué franceinfo, il ne faut pas que l'inflation soit trop forte. Sur un an, d'avril 2021 à avril 2022, la Croatie est à 4,7%, comme la France, juste en dessous du seuil maximal. Ses finances sont saines avec un déficit public inférieur à 3% du PIB. En revanche, sa dette est importante : elle représente 80% du PIB.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.