Désintox. Non, la contribution nette de la France à l’Union européenne n'a pas été multipliée par quatre en quatre ans

Publié
Article rédigé par

Parmi les promesses de campagne de Marine Le Pen figure l'exonération de l’impôt sur le revenu pour les jeunes de moins de 30 ans, qu'elle souhaite financer en faisant des économies sur la contribution de la France à l’Union européenne.

Parmi les promesses de campagne de Marine Le Pen figure l'exonération de l’impôt sur le revenu pour les jeunes de moins de 30 ans. Interrogée sur France Inter sur la manière de financer cette mesure, la patronne du Rassemblement National a notamment évoqué les « économies à faire sur la contribution nette à l’Union européenne qui a été multipliée par quatre en quatre ans, rien que ça ».
 
Pour rappel, l’Union européenne ne prélève aucun impôt directement auprès des citoyens. Ses recettes proviennent des contributions des États membres. La contribution française (la deuxième la plus importante derrière celle de l’Allemagne) a bien évolué à la hausse ces dernières années. Mais dans des proportions qui n'ont rien à voir avec ce que prétend Marine Le Pen. Entre 2016 et 2020, dernière année pour laquelle nous disposons des chiffres, cette contribution est passée de 20,82 à 25,34 milliards d’euros. Une multiplication par 1,2, donc, et non par 4. La hausse s’explique en bonne partie par l'impact de la Covid sur l'année 2020.

Sur une période plus longue, des documents budgétaires du projet de loi de finances 2022 indiquent que « le montant de la contribution française au profit de l’Union européenne a été multiplié, en part des recettes fiscales françaises, par plus de deux en quarante ans, passant de 3,7 % des recettes en 1982, à 9,6 % en 2022 ». Précisons aussi que la France ne contribue pas au budget de l’Union européenne sans retour. Avec près de 16 milliards d'euros en 2020, l'Hexagone est tout de même le deuxième pays bénéficiaire de l’Union européenne, après la Pologne.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.